Pourquoi faut-il moins saler ?

moins saler

 

Pourquoi diminuer le sel ? Quels sont les problèmes d’une surconsommation de sel ? Le sel à la propriété de fixer l’eau : c’est une loi physique fondamentale qu’il a fait employer depuis la plus haute Antiquité pour la conservation des aliments. Le sel attire l’eau du jambon, du poisson, de la viande…

Tout équilibre immoral de l’organisme repose sur cette affinité du sel pour l’eau. Les deux tiers du poids du corps se constituaient art de l’eau salée un taux de concentration constant. Divers mécanismes régulateurs entrent en jeu pour bloquer les entrées des sorties d’eau et de sel, lorsqu’il y a déséquilibre. La soif et l’expression de l’un de ces mécanismes, elle se manifeste plus intensément lorsqu’on a absorbé un mets trop salé. Mais ces mécanismes sont fragiles et souvent surmenés, d’autant plus que l’alimentation moderne nous fait absorber une quantité de plus en plus importante de sel de sodium.

 

Que perturbe la surconsommation de sel ?

Cette consommation excessive de sel perturbe les mécanismes régulateurs et c’est l’une des causes majeures de maladies fréquentes comme l’hypertension, l’œdème  cardiaque, l’insuffisance rénale… Nous salons de plus en plus les aliments, peut-être parce que nous leur trouvons plus le goût d’autrefois ! Peut-être parce que notre sens gustatif s’est émoussé avec le temps.

Selon certaines recherches, la perception de la saveur salée serait en relation avec l’état hormonal et lorsque cesse certaine sécrétion hormonale, à la ménopause, la saveur salée n’est plus perçue avec la même intensité. On entend à augmenter inconsciemment la quantité de sel rajouté pendant les repas, au moment même où l’organisme commence à dire, ou les organes sont fatigués et ou les mécanismes régulateurs sont de moins en moins apte à bien fonctionner.

Outre le chlorure de sodium le sel que tout le monde connaît, un grand nombre de sel de sodium sont utilisés par la technologie alimentaire que vous pouvez retrouver sur les étiquettes d’emballage de vos produits préférés comme renforçateur d’arômes, conservateur, stabilisateur etc, ils se nomment :

  • glutamate
  • phosphate
  • nitrate
  • sulfite
  • carbonates

Il faut savoir que la quantité moyenne de sodium absorbé, qui ne devrait pas dépasser 5 à 6 g par jour, peut atteindre huit à 10 g, ce qui représenterait, sous la forme de sel seulement, une quantité de 16 à 18 g.

 

Comment limiter les apports de sel

Éviter si possible de mettre une salière à table pendant le repas, de ne pas l’avoir donnera automatiquement moins envie de rajouter du sel dans son assiette. Si possible, cuisez vos légumes à la vapeur ou dans l’autocuiseur pour conserver toute leur saveur. Exalté le goût des aliments en faisant plus souvent appel aux fines herbes : persil, estragon, sauge, basilic, ciboulette…

C’est comme tout aliment, l’être humain a besoin de sel de façon modérée et raisonnable. Salez moins votre assiette et retrouvez le gout de se que vous mangez !

Vous aimerez aussi...