Complément alimentaire et les plantes : quoi de neuf ?

complement alimentaire

Fatigue, rhume régulier ou mal de gorge, abaissement de forme ? Il n’est pas exceptionnel de s’entendre recommander de prendre de la vitamine C, du fer ou du ginseng… Nous sommes de plus en plus nombreux, en effet, de faire appel aux compléments alimentaires ainsi que vitaminiques et nutritionnels pour améliorer notre résistance, notre tonus, bref, notre état de santé.

Pourquoi prendre des compléments alimentaires

  • Aliment de plus en plus affaiblie en vitamine et minéraux

Les craintes soutenues récemment par les crises alimentaires et les complications de confiance sanitaire ont mis en évidence qu’il ne suffisait plus de se nourrir de façon équilibré pour bien manger. Il est sur que notre nourriture connaît des modifications profonds, du fait particulièrement des procédés actuels de production agricole. Nous consommons des types de fruits et de légumes triées pour leur rendement, leur bonne disposition au stockage et au transport, leur homogénéité d’aspect et de couleur, leur belle apparence… Mais leur caractéristiques nourrissantes sont rarement prises en compte par les sélectionneurs et les producteurs.

Les nouvelles variétés ne sont pas toujours aussi riches en oligoéléments et en phytonutriments que celles d’autrefois. D’autres facteurs entrent aussi en ligne de compte. La qualité du sol influé, par exemple, sur la teneur en oligoéléments des plantes cultivées, et ces éléments essentiels ne sont pas toujours inclus dans les engrais utilisés pour la culture intensive. Les fruits et les légumes sont aujourd’hui souvent récoltés avant même leur entière maturité, ce qui ne leur permet pas d’atteindre leur plein quote-part vitaminique. Tout ceci amoindrit leur propriété nutritionnelle.

  • Revoir nos habitudes alimentaires

Notre alimentation a une importance qui est désormais officiellement reconnue, mais des études récentes menées dans notre pays montrent que beaucoup de Français, quel que soit l’âge, ne reçoivent pas les quantités conseillées en nutriments essentiels. Par exemple, nous sommes très peu nombreux à consommer au moins cinq rations de fruits et de légumes par jour comme le préconisent les diététiciens.

Or ce type de conduite peut, à long terme, menacer la santé. Les risques sont plus immédiats pour les enfants et les adolescents, les femmes enceintes, les personnes âgées ou malades, qui résistent mal à des carences nutritionnelles. Des compléments peuvent donc se montrer nécessaires à ces consommateurs en particulier, mais aussi à beaucoup d’autres.

Recourir au complément alimentaire

L’usage de compléments nutritionnels et de plantes n’est ni une innovation ni une mode récentes. On a recours aux plantes médicinale depuis milliers d’année et, d’âpres l’Organisation mondial de la santé, elles on utilisent par plus de 80% de la population du globe. Pour ne citer qu’un exemple, les Sud-Africains connaissent depuis des siècles les propriétés anti-inflammatoires de la racine d’une plante originaire de leur pays, la griffe-du-diable, ou harpagophytum, qui ne nous a pas livré tous ses secrets.

  • La science qui progresse dans ce domaine

Il y a 20 ou même 10 ans seulement, la plupart des compléments étaient à base de vitamines B et C, ou encore de minéraux tels que le fer ou le calcium, dont on connaissait les déficits dans l’alimentation. Et quand on ne pouvait pas récolter soi-même les plantes médicinales, rares étaient les herboristeries ou l’on parvenait à en trouver. Aujourd’hui, les progrès de la nutrition ont permis de mettre en évidence des déficiences en de nombreux oligoéléments essentiels. On s’est également aperçu que les phytoconstituants des végétaux avaient une influence considérable sur la sante et une grande utilité dans la prévention des maladies.

C’est pourquoi les laboratoires ont mis au point des compléments conçus pour répondre au point des compléments conçus pour répondre aux besoins nutritionnels de chacun.

C’est produits sont disponibles en pharmacie, dans les magasins spécialises et beaucoup de grandes surfaces, voire par correspondance ou sur internet. Et les ventes progressent spectaculairement chaque année.

  • L’évolution des comportements

Les médias se font l’écho de cet intérêt pour les compléments alimentaires en évoquant par exemple les effets préventif des antioxydants ou des huiles de poison contre les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Les bienfaits des fibres ou des ferments lactiques pour le bon fonctionnement des intestins et le renforcement immunitaire…

Nous sommes de plus en plus nombreux a être attirés par des remèdes qui paraissent plus naturels que les médicaments classiques. Cette évolution des mentalités a coïncidé avec un certain changement dans les relations entre médecin et patient. Aujourd’hui, nous faisons preuve d’initiative et n’hésitons plus de poser des questions sur un traitement ou à nous informer sur d’autres thérapeutiques. Bref, nous nous sentons davantage responsables de notre santé !

La prévention à son importance

Il est aujourd’hui acquis que le respect d’une certaine discipline dans son mode de vie, manger sainement, surveiller son poids, pratiquer un sport ou du moins faire régulièrement de l’exercice physique, limiter sa consommation d’alcool et de tabac bien sur, joue un rôle essentiel pour se maintenir en bonne santé.

Tout cela permet d’atténuer, voire d’éviter des problèmes aussi courants que le mal de dos ou la constipation… Cela peut également éloigner les risques d’affections graves. Associé à ces mesures d’hygiènes de vie à la porter de tous, les vitamines, minéraux et autres compléments nutritionnels ne peuvent qu’en renforcer le bénéfice et nous permettre d’éviter les maladies, mais aussi de vivre mieux.

Vous aimerez aussi...

Loading Facebook Comments ...

1 réponse

  1. […] équilibré. Si l’on n’arrive pas à se nourrir correctement chaque jour, c’est un prenant des compléments alimentaires que l’on pourra corriger d’éventuelles déficiences, voire atteindre un apport nutritionnel […]

Laisser un commentaire