Le bienfait des compléments alimentaires est il prouvé ?

les compléments alimentaires

On prend généralement les compléments alimentaires à base de vitamines et de minéraux comme un moyen d’éviter les carences. Mais de nombreuses recherches relativement récentes ont révélé qui pouvaient aussi permettre de prévenir, voire de traiter des maladies et que les doses nutritionnelles optimales pourraient être plus élevées qu’on ne le pensait jusqu’à présent. Peut-on en attendre une aide en complément alimentaire quelconque en cas de maladie ou de troubles chroniques ?

Est-il vraiment utile de prendre des compléments alimentaires lorsque l’on est en bonne santé ?

On pense souvent que si l’on se nourrit de manière à éviter des carences et que l’on est en bonne santé, les compléments nutritionnels sont superflus. Mais même si l’on admet que les taux de vitamines et minéraux officiellement conseillaient sont suffisants, force est de constater qu’en France et comme d’ailleurs dans la plupart des pays occidentaux, une bonne fraction de la population ne les trouve pas dans son alimentation quotidienne. La majorité d’entre nous ne mangent pas assez de fruits et de légumes chaque jour, moins que les 5 % par jour nécessaire pour rester en bonne forme et prévenir la maladie.

Nous préférons souvent des aliments à haute valeur nutritionnelle tel que les frites, hamburger, les glaces et nous négligeons les brocolis, haricots verts… Avec de tels choix nous adoptons un régime qui est non seulement trop riche en graisses et en sucre, mais dont le contenu a vitamines, minéraux et sitôt nutriments protecteur est loin d’être idéal.

Qui a besoin de compléments alimentaires ? Objectifs nutritionnels à atteindre

Même avec un régime soigneusement conçu sur le plan nutritionnel, il est difficile d’atteindre les taux de fer recommandé, en particulier pour les adolescentes et les femmes, et le risque est majeur pour celle qui adopte un régime végétarien ! Chez 30 % des adultes, l’apport à vitamines E et très insuffisant, notamment en cas d’alimentation restrictive ou pauvre en graisses. En fait certaines substances spécifiques huilent de poisson, de soja, pro biotique… Considéré aujourd’hui comme bénéfique pour la santé, peuvent être absente d’un régime équilibré. Si l’on n’arrive pas à se nourrir correctement chaque jour, c’est un prenant des compléments alimentaires que l’on pourra corriger d’éventuelles déficiences, voire atteindre un apport nutritionnel optimal.

Les compléments alimentaires avec l’âge

Une enquête effectuée aux États-Unis auprès de plus de 11 000 personnes âgées à montrer que les personnes qui prenaient de la vitamine E en moins subi de problèmes cardiaques. En outre, il était prouvé que les compléments d’antioxydants diminuaient les risques de cataracte et de dégénérescence musculaire, deux affections liées à l’âge et qui provoque une détérioration progressive de la vue.

Le sélénium, les caroténoïdes, les flavonoïdes et certains acides animés, compte parmi les compléments utilisables en tant qu’antioxydants contre les problèmes associés au vieillissement. Certaines substances permettent dans des plantes comme l’échinacée sont réputées renforcées le système immunitaire.

Ce que les compléments nutritionnels ne peuvent pas faire

Les compléments alimentaires peuvent être utiles, mais il faut être conscient de leurs limites et savoir que certaines des propriétés qu’on leur attribue sont parfois douteuses. Comme leur nom l’indique, des compléments nutritionnels ne sont pas destinés à remplacer totalement l’alimentation, mais simplement à la compléter. Ils ne peuvent pas non plus corriger de mauvais choix alimentaires (ils ne combattront jamais les effets d’un excès de matières grasses saturées ou de sel). On sait par ailleurs que l’efficacité de certains nutriments et optimale lorsqu’ils sont fournis par les aliments, est moins bonne lorsqu’ils sont pris séparément sous forme de complément.

  • Les compléments ne suffisent pas à compenser les effets de comportement notoirement nocif pour la santé, comme le fait de fumer ou de n’avoir que de très peu d’activités physiques. Pour rester en forme il faut mener une vie saine, en particulier quand on avance en âge et que l’on désire bien vieillir.
  • Beaucoup de compléments sont tout à fait fiables, il en existe dont il faut se méfier. C’est le cas de certaines préparations censées faire maigrir ou perdre du poids sans changer ses habitudes alimentaires ni modifier un comportement trop sédentaire.
  • On peut dire autant des compléments censés favoriser les performances mentales ou physiques, leurs bienfaits restent au mieux limiter.
  • Alors qu’on ne reconnaît aucuns compléments alimentaires la propriété de guérir des affections graves telles que cancer, maladies cardio-vasculaires ou sida, un complément nutritionnel approprié peut aider à soulager une affection chronique, allergique ou des symptômes comme la douleur et l’inflammation. Mais ne prenez jamais un complément pour vous soigner sans avoir consulté un médecin.
  • En fait, il faut toujours garder à l’esprit que les compléments alimentaires sont des facteurs nutritionnels, et non des médicaments. Même si nous aide à rester en bonne santé, ils ne peuvent jamais se substituer un traitement médical quand celui-ci est nécessaire. Au travail euros pour

Vous aimerez aussi...

Loading Facebook Comments ...

1 réponse

  1. […] plus d’une bonne alimentation, il existe aussi des compléments alimentaires qui jouent le rôle d’accélérateur de bronzage. Alors si les légumes et les fruits riches en […]

Plus dans Bien se nourrir
proteine oeuf
Les œufs font ils mal au foie ?

Voici un préjugé très commun en France, un préjugé qui coûte très cher car l’œuf doit être considéré comme l’une...

Fermer